Salade & fromages, un mariage au long cours

Salade & fromages, un mariage au long cours

Nous sommes 98% à consommer de la salade verte jusqu’à 2 à 3 fois par semaine et parfois aux deux repas principaux et pour de très nombreuses et bonnes raisons. Par tradition, par goût, par envie de fraîcheur, parce qu’un repas sans salade ou un plat sans salade n’est pas vraiment ce qu’il devrait être, mais aussi parce que nous savons très bien désormais que la salade constitue en partie l’un des fameux apports journaliers de 5 fruits et légumes/jour recommandés.

 

Salade et fromages

La lecture des résultats d’une récente enquête lancée par les professionnels de la filière salades en sachet (CSA.SVFPE/Adocom-RP 2017), nous apprend que nous consommons, nous Français, la salade en entrée, en plat principal, en décoration certesmais aussi avec le fromage !

Il y a peu, nous le verrons c’était et c’est toujours avant le fromage que la salade était servie, mais la salade avec le fromage ? eh bien oui, c’est la grande tendance !

 

Nous sommes donc, plus d’un français sur trois à consommer de la salade avec le fromage :

Ce chiffre est important, mais est-ce vraiment une révélation ? puisqu’après le plat principal, la coutume en France est de proposer ou de présenter à table un saladier.
De quel saladier s’agit-il ? Il peut être issu du joli service de table chiné lors de déambulations lors d’un vide-grenier : la grande tendance ou encore extrait de la vaisselle de la liste de mariage… il est coloré, différent, voire dépareillé, en faïence, grès, céramique, verre, bois d’olivier rapporté d’escapades ou de vacances etc…

 

Qui dit salade, dit saladier

Dans le saladier il y a bien sûr la salade et l’offre en matière de salade est vaste présentée en sachet, en France, n’oublions pas que nous sommes aussi un pays de maraîchers… c’est d’ailleurs ce que précisent les personnes interrogées lors du sondage que nous avons cité plus haut.

Mais aussi les couverts à salade ayant fait l’objet, eux aussi, d’attentions particulières de la maîtresse de maison : piratage dans les placards et vaisseliers de la famille, dans les brocantes : ah ces couverts en corne avec manches décorés de métal argenté, sans oublier les couverts en bois d’olivier capturés sur les marchés de Provence et d’ailleurs… ou ceux pour lesquels nous avons craqué chez Coran shop, Merci ou encore Habitat

 

 

 

Remuer, retourner, fatiguer la salade : Tout un cérémonial

Nous avons dit saladier, nous avons dit couverts à salade et avec eux va s’opérer une forme de cérémonie à laquelle d’ailleurs nous ne prenons pas toujours garde : Le mélange délicat de la salade avec sa vinaigrette, sa sauce délicate simple, originale ou exotique … On va aussi la « fatiguer » comme on dit dans certaines régions de France.

Quelles salades avec le fromage ?

Avec le fromage il convient de choisir des salades délicates : cœurs de laitue, scarole, certains mélanges subtiles… car la salade doit soutenir et développer sans le masquer le goût typé du fromage. Quant à la vinaigrette de la salade, elle non plus, ne doit pas être trop forte pour ne pas saturer les papilles, ne permettant pas de ce fait d’apprécier le fromage et le vin qui l’accompagnent.

Nous disons fromages, mais quels fromages ?

Nous allons découvrir ensemble de quels fromages doit être composé un plateau de fromages classique. Toutefois il faut savoir qu’une grande tendance s’est faite jour récemment : la présentation d’un seul fromage sur un plateau, une planche en bois, ou une grande assiette de présentation comme on en trouve partout actuellement : une bonne occasion aussi d’utiliser la grande assiette offerte par un parent, un ami de retour de voyage… ceci écrit sans malice aucune évidemment…

Avec ce plateau de fromages classiques nous présenterons donc un saladier de cœur de laitue par exemple ou encore juste extraite de son sachet, dont chacun prendra la quantité qui lui plaira.

 

 

Quel panier du fromager pour le plateau de fromages classique

Ce plateau va comporter 4 types de fromages :

  • Un fromage à pâte cuite: Comté, beaufort, Emmental
  • Un fromage à pâte non cuite: Reblochon, Cantal, Laguiole, St Nectaire
  • Un fromage à pâte mollecroute fleurie : Brie, Chaource, St Marcellin, ou croûte lavée, Époisses, Livarot, Maroilles, Munster, ou croûte cendrée : Sainte Maure de Touraine
  • Un fromage à pâte persillée: Fourme d’Ambert, Roquefort, Bleu de Bresse

Mais… exception qui confirma règle… comme on dit, sur notre plateau- exemple nous avons ajouté un petit chèvre » : Crottin de Chavignol, car sa forme ronde et rassurante en ajoute à l’élégance du plateau de fromages proposés avec sa jolie salade.

Sur le plateau de fromages classique on proposera 2 types de couteaux.

A noter que chacun de fromage aura préalablement subit une petite entaille montrant le chemin de la découpe aux convives les incitant à se lancer…

 

Tendance, le plateau avec fromage unique

Si l’on a fait le choix de ne servir qu’un seul fromage alors ce sera entre autres un grand Coulommiers… ou encore une spécialité régionale ou artisanale, voir notre suggestion d’un Timanoix (Abbaye de Timadeuc) ou encore un Sainte Maure de Touraine. La salade proposée sera, là aussi, délicate et légère.

Ce qu’il y a de pratique avec les salades en sachet c’est que l’on ne se bat pas avec de grandes feuilles dans l’assiette…car … on ne doit pas couper sa salade au couteau, mais, c’est une autre histoire !

 

 

Fromages et salade dans la même assiette ? quels couverts ?

Quand la salade est proposée après le plat principal donc avant le fromage, pas de problème… la règle est simple : fourchette et petit morceau de pain pour pousser la feuille vers la fourchette. En effet, nul besoin de se servir de son couteau, c’est la règle à table qui reste dans les bonnes habitudes… car les couteaux étant autrefois composés de lames en acier – non inoxydables, celles-ci, étaient tachées à tout jamais par le vinaigre de l’assaisonnement… mais désormais nous direz-vous ? eh bien conservons ce petit geste du petit morceau de pain qui de plus est aussi un fort délicieux soutien gustatif au fromage et à la salade.

 

Mais comment faire si salade et fromage sont dans l’assiette ?

L’utilisation en alternance de la fourchette pour la salade, et du couteau pour le fromage demande de la dextérité et des gestes précis

Bon à savoir et ceci en règle générale. Lorsque l’on n’a pas à utiliser le couteau, celui-ci sera posé sur le rebord droit de l’assiette. C’est d’ailleurs ainsi qu’il convient de procéder tout au long du repas… en effet, le couteau ne retourne jamais sur la nappe, le set ou le porte couteau (de même que la fourchette d’ailleurs), élément décoratif s’il en est le porte-couteau est la victime d’un désamour voire d’un rejet de la part des puristes « Maître des traditions » comportementales à table… nous ne trancherons pas…

 

Quels pains avec la salade et le fromage

La baguette, les petits pains aux graines, les pains aux fruits secs, aux noix, aux figues. On ne les toaste pas, sauf si l’on aime avec certains fromages évidemment…

 

Salades et fromages : quels assaisonnements ?

Nous vous suggérons de cliquer sur le lien ci-après, nous avons réalisé  une page de suggestions de vinaigrettes et autres sauces  selon les circonstances de consommation de la salade pendant le repas.

Toutefois pour les personnes pressées, voici déjà une piste :

  • De l’huile, olive ou arachide
  • Du vinaigre de cidre ou de vin ou le jus d’un citron
  • Du sel, un peu,
  • Du poivre du moulin, pas trop…

Attention à la petite dose éventuelle de moutardePour la vinaigrette de la salade accompagnant le fromage, celle-ci doit être délicate.

 

À propos de nos habitudes de consommation de la salade, pour en savoir plus cliquez sur les liens suivants :

En entrée

En accompagnement d’un plat principal

En plat principal

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de confidentialité et l'utilisation de cookies pour simplifier votre navigation, nous permettre de vous proposer des contenus en fonction de vos intérêts et faciliter l'utilisation des boutons de partages sociaux. Pour en savoir plus et gérer ces paramètres : RGPD & Cookies