Du champ à l’assiette : Voyage en Provence-Alpes-Côte d’Azur pour découvrir la filière des salades prêtes à l’emploi !

Publié le 09/06/2022

Chaque jour en France, près de 4 500 professionnels mettent leur savoir-faire au service des salades prêtes à l’emploi. Dans les champs, la filière réunit environ un millier de collaborateurs chez les producteurs agricoles, qui cultivent et récoltent les salades de saison. Sur les 12 sites de transformation, ce sont 3 500 collaborateurs qui préparent méticuleusement leur mise en sachet.

 La filière des salades prêtes à l’emploi est une filière de proximité, ancrée au cœur des régions, et participe à leur vitalité économique. Elle bénéficie d’une solide implantation locale en Provence-Alpes-Côte d’Azur, où nous vous proposons de découvrir le travail des femmes et des hommes qui prêtent une attention toute particulière à ces produits d’une extrême fragilité.

 La filière française met en sachet en moyenne chaque année 110 000 tonnes de salades et autres légumes qui prennent la route de la Restauration Hors Domicile et des magasins[1] pour répondre aux attentes des consommateurs. En une quinzaine d’années, la consommation à domicile des Français a fait un bond d’environ 20 %. En 2021, ils ont acheté environ 285 millions de sachets en magasins[2]. Il faut dire que les salades prêtes à l’emploi ont tout pour plaire : déjà découpées, triées, lavées et essorées, elles font en moyenne gagner plus de 10 minutes lors de la préparation du repas ! D’après la récente enquête menée par CSA pour le syndicat des fabricants de produits végétaux prêts à l’emploi (SVFPE)[3], les acheteurs ne s’y trompent pas : praticité et gain de temps arrivent largement en tête des raisons d’achat. Ces deux motivations sont respectivement évoquées par 60 % et 54 % des acheteurs.

 

Une portion de légumes en plus

Achetées tout au long de l’année dans 68 % des cas, les salades prêtes à l’emploi participent à l’équilibre nutritionnel des Français, en augmentant la part des légumes dans leur alimentation, comme s’accordent à le dire près de 8 acheteurs sur 10 (79%). À l’image de la salade en vrac, la salade en sachet offre de nombreux éléments indispensables à notre équilibre alimentaire. Pour le Dr Plumey, médecin nutritionniste, la salade constitue un ingrédient indispensable à nos menus et elle devrait même être présente à chaque repas. Peu calorique, la salade « s’intègre à merveille dans l’apport recommandé des 5 fruits et légumes par jour et nous fait profiter de ses nombreuses qualités nutritionnelles ».

 

Goûts, formes, couleurs…des salades en sachet pour tous les goûts !

L’éventail des salades en sachet proposé aux consommateurs est extrêmement large et répond à toutes leurs envies culinaires ! Des salades les plus traditionnelles comme la laitue jusqu’aux salades les plus originales comme la roquette ou la jeune pousse de betterave rouge, les salades en sachet permettent de savourer plus d’une vingtaine de variétés tout au long de l’année, seules ou mélangées. Pour leur plus grand plaisir, les consommateurs disposent ainsi de multiples saveurs, des plus douces aux plus amères, de nombreuses variations de couleurs entre le vert et le rouge, d’un grand choix de formes, des plus arrondies aux plus allongées, ou de textures, croquantes ou fondantes… Les salades en sachet permettent de profiter de possibilités infinies en toute saison ! En effet, la gourmandise et l’envie de verdure n’ont pas de saison : 68 % des acheteurs en mangent d’ailleurs tout au long de l’année.

 

 Un produit simple obtenu en 6 étapes strictement contrôlées

De la salade jusqu’au sachet, la production suit 6 étapes clés étroitement contrôlées et similaires à celles des salades préparées à la maison ! Tout commence par la récolte dans les champs (1) par les maraîchers partenaires. Les salades sont ensuite réceptionnées (2), leur conformité au cahier des charges vérifiée et leur provenance identifiée. Si elles réussissent cet examen d’entrée, elles poursuivent leur chemin vers l’étape de la découpe et du tri (3) puis celle du lavage et du rinçage (4) pour enfin être essorées (5) avant leur mise en sachet (6). Tout au long de ces étapes, les professionnels mettent tout en œuvre pour garantir la meilleure qualité de produit aux consommateurs. Ils garantissent une traçabilité totale : chaque sachet permet de remonter à la date et au lieu de récolte de la salade. 

  

Une filière ancrée au cœur des régions françaises

Les 12 sites de préparation répartis partout en France s’approvisionnent localement auprès de plus de 350 maraîchers français durant les 2/3 de l’année, d’avril à novembre, parce que les conditions météorologiques le permettent. Lorsque les températures ne se prêtent pas à la culture des salades en France, elles proviennent de régions plus au sud, en Italie et en Espagne. Ainsi, 60% des salades en sachet proposées tout au long de l’années sont cultivées par des maraichers français, c’est plus de 90% en pleine saison (avril à fin octobre).

Une fois récoltées, les salades sont prises en charge par les 3 500 collaborateurs que comptent les sites de préparation. Tout au long de la chaîne de production, les salades nécessitent alors de nombreuses interventions manuelles liées aux actions de tri, de découpe, de contrôle… La filière participe ainsi à l’intégration sociale de collaborateurs avec tout type de qualification et son implantation au cœur des régions permet de préserver la vie économique des territoires ruraux.

Lire le Dossier de Presse

[1] Source : Enquête SVFPE
[2] Source Nielsen CAM P13 2021
[3] Source : enquête menée pour le SVFPE par CSA du 30 mars au 6 avril 2021 auprès d’un échantillon représentatif de 1 007 Français âgés de 18 ans et plus.

Découvrez aussi...

14/06/2022

Les “super” salades : la bonne idée pour des repas équilibrés !

Les salades prêtes à l’emploi font partie des incontournables des Français : prè...

06/05/2022

Elle à Table en kiosque mai et juin et Elle à table.fr : le plein de fraicheur et de vitamines

Dans sa dernière parution ELLE A TABLE nous en met plein les yeux avec plus de 7...