Les salades prêtes à l’emploi récoltent l’enthousiasme des Français

Publié le 01/12/2021

A quelques semaines des fêtes de fin d’année, les salades prêtes à l’emploi s’apprêtent à tenir une place de choix dans les cuisines françaises ! Il s’en vend en effet en moyenne 30 % de plus en grande distribution durant cette période festive que pendant le reste de l’année.

Il faut dire qu’elles se positionnent en véritables alliées de la préparation des repas en toutes circonstances. L’éventail des salades prêtes à l’emploi proposé aux consommateurs est extrêmement large et répond à toutes leurs envies culinaires. Elles sont ainsi particulièrement utiles lorsque l’on a envie de consacrer davantage de temps à ses invités ! Déjà découpées, triées, lavées et essorées, elles font en moyenne gagner une dizaine de minutes lors de la préparation du repas. En plus de leurs qualités nutritionnelles, elles ont l’avantage d’être légères en calories … Ce sont des alliées sûres et précieuses qui participent à l’équilibre des assiettes en toute simplicité !

 Des légumes en plus dans des emplois du temps serrés !

Elles permettent aux consommateurs de caler une portion de légume en plus dans leurs emplois du temps souvent serrés ! D’après la récente enquête menée par CSA pour le syndicat des fabricants de produits végétaux prêts à l’emploi (SVFPE)[1], près de 8 acheteurs sur 10 (79 %) estiment ainsi que les salades prêtes à l’emploi les aident à augmenter la part des légumes dans leur régime alimentaire. Leur aspect pratique et prêt à l’usage figure en première position des raisons de consommation pour 60 % des acheteurs, juste devant le gain de temps, mentionnés par 54 % d’entre eux.

Des produits de confiance

Grâce à leurs nombreux atouts, les salades prêtes à l’emploi ont gagné la confiance de 77 % des acheteurs, convaincus par leur qualité. Des acheteurs qui sont attachés à leur origine pour 48 % d’entre eux et qui peuvent compter sur l’engagement quotidien des 3 500 professionnels de la filière française pour leur fournir les meilleurs produits et privilégier les salades récoltées en France lorsque la météo le permet.

 Une filière bien implantée en France

La filière est en effet solidement implantée dans l’Hexagone avec 10 sites situés au plus près des zones de récoltes pour préparer rapidement ces produits à la fois fragiles et simples.

Pour tout savoir sur ces salades prêtes à l’emploi, les professionnels invitent les Français à visiter leur site web et suivre leurs comptes sur les réseaux sociaux :

Les salades prêtes à l’emploi séduisent les acheteurs de salades vertes

Parmi les 93 % de Français acheteurs de salade verte, 59 % déclarent en acheter en sachets. 36 % disent même acheter le plus souvent leur salade sous cette forme. Ainsi, parmi les acheteurs de salades prêtes à l’emploi, plus d’1 sur 2 (55 %) en achètent de façon très régulière, au moins une fois par semaine.

Des achats toute l’année !

Les salades prêtes à l’emploi se savourent en toute saison. 68 % des acheteurs déclarent en effet en acheter tout au long de l’année. Aucune saison ne se démarque ainsi dans les achats : 19 % des acheteurs disent s’en procurer au printemps, 19 % en été, 15 % en automne et 16 % en hiver.

Praticité et gain de temps en tête des raisons d’achat

Parmi les principales raisons évoquées pour expliquer l’achat des salades prêtes à l’emploi, 60 % des acheteurs s’accordent en premier lieu sur leur aspect pratique et prêt à l’usage et 54 % sur le gain de temps que ces produits procurent. En troisième position, les acheteurs évoquent à quasi-égalité le fait de bénéficier d’une association de plusieurs variétés dans un seul et même sachet (31 %) ainsi que de pouvoir trouver leurs salades préférées tout au long de l’année (30 %).

Arrivent ensuite des motivations liées à la facilité de rangement dans le réfrigérateur (28 %), leur capacité à dépanner en cas de besoin (25 %), le fait que les salades prêtes à l’emploi soient aussi bonnes que les salades classiques (24 %), la possibilité de trouver des variétés non proposées au rayon frais classique (23 %), la possibilité de les conserver plus longtemps que les salades en vrac (22 %).

La variété et l’aspect : principaux critères de choix

Pour sélectionner leurs salades en sachet, 65 % des acheteurs s’appuient sur la variété de salade dont ils ont envie et 62 % sur son aspect dans le sachet ; elle doit avoir l’air fraîche. Le troisième critère de choix concerne 47 % des acheteurs, qui s’intéressent à la durée de conservation inscrite sur l’emballage. La taille du sachet intéresse quant à elle 43 % des acheteurs, et le prix 38 %.

 

Les acheteurs aussi attentifs à la provenance

D’après l’enquête menée par CSA, près d’1 acheteur de salades prêtes à l’emploi sur 2 (48 %) dit faire attention à l’origine ou la provenance de la salade en sachet prête à l’emploi qu’il achète.

Des salades cultivées par 415 maraîchers français

Les 10 sites de préparation répartis partout en France s’approvisionnent localement auprès de 415 maraîchers français durant les 2/3 de l’année, d’avril à novembre, lorsque les conditions météorologiques le permettent. À partir du moment où les températures ne se prêtent plus à la culture des salades en France, elles proviennent de régions situées davantage au sud de l’Europe, en Italie et en Espagne. Cependant, certaines variétés sont cultivées toute l’année en France, comme la mâche dans le bassin nantais.

Les salades en sachet au cœur de l’équilibre alimentaire

Les salades prêtes à l’emploi sont principalement consommées en accompagnement d’un plat, par 76% des acheteurs. Un peu moins souvent en plat principal (52%), avec un plateau de fromages (44 %) ou en entrée (37 %).

Près de 8 acheteurs sur 10 (79 %) estiment que les salades prêtes à l’emploi les aident à augmenter la part des légumes dans leur régime alimentaire.

Les salades prêtes à l’emploi ont en effet l’avantage de participer rapidement et simplement à l’équilibre alimentaire sans avoir à effectuer de multiples manipulations pour les découper, les trier, les laver et les essorer. De plus, elles sont faciles à associer à nombre de plats, tels que des quiches, viandes, gratins…

L’avis de la nutritionniste :

Dr Laurence Plumey, médecin-nutritionniste, précise : « Aux qualités nutritionnelles réelles (β carotène, folates, fibres – le tout pour un faible apport calorique et une forte teneur en eau), de la salade prête à l’emploi, s’ajoutent la praticité d’usage et la sécurité sanitaire de la mise en sachet qui sont des facteurs incitatifs à la consommation. Les Français ne mangeant pas assez de fruits et légumes, la portion de salade, qu’elle soit de 50 g en entrée ou accompagnement ou de 100 g en « salade repas », devrait être quotidienne et systématique pour au moins l’un des repas principaux de la journée – le midi ou le soir. Elle se prête par ailleurs à toutes les créativités culinaires, pour le régal de tous. »

Les mono-variétés plébiscitées

Parmi le large choix de salades prêtes à l’emploi proposé en rayon, les acheteurs privilégient les sachets contenant une seule variété de salades, en priorité des classiques comme la laitue, la batavia, les feuilles de chêne… : 72 % disent en acheter. Ils sont également plus d’1 sur 2 à apprécier les salades plus originales comme la roquette, la mâche, la pousse d’épinard : 67 % des acheteurs de salades en sachet en mettent dans leur panier. Les mélanges de différentes variétés séduisent quant à eux 52 % des acheteurs lorsqu’il s’agit de salades classiques et 24 % pour les associations de salades originales.

[1] Source : enquête menée pour le SVFPE par CSA du 30 mars au 6 avril 2021 auprès d’un échantillon représentatif de 1 007 Français âgés de 18 ans et plus

Découvrez aussi...

06/05/2022

Elle à Table en kiosque mai et juin et Elle à table.fr : le plein de fraicheur et de vitamines

Dans sa dernière parution ELLE A TABLE nous en met plein les yeux avec plus de 7...

27/04/2022

Les salades prêtes à l’emploi rafraîchissent nos fêtes de Printemps

Fiançailles, mariages, baptêmes, communions, anniversaires... Le Printemps est l...