La petite histoire des coupes, des bols et des jattes… ou l’éloge de nos belles salades composées

S’il est une forme pratique et usuelle qui a traversé les âges c’est bien celle du bol, cette forme presque parfaite de demi-ballon inversé.

Toutes les fouilles archéologiques entreprises dans le monde entier font émerger de sites divers, certains remontant au néolithique et même avant … des tessons dont les formes ne laissent aucun doute. Les reconstitutions en 3D nous montrent leur jolies formes rondes et dodues, certaines étant décorées ce qui permet de confirmer des datations grâce aux connaissances acquises concernant les époques.  

 

A quoi servaient ces coupes ?

Ces coupes servent à de multiples usages évidemment : rituels bien sûr, et en tout cas à satisfaire aux besoins et gestes du quotidien, tout particulièrement domestiques.

C’est dire si avec nos « bowls »* très en vogue actuellement et, la source n’est pas prête de se tarir, car ce récipient est bien utile pour nos préparations lors de nos poses repas et autres moments ou la faim nous tenaille. En effet, les aliments que l’on y réunit, tous parfaitement équilibrés au plan nutritionnel, nous sont très largement suggérés dans les magazines imprimés ou .fr et par les blogueurs et blogueuses culinaires, sans oublier les sites comme ceux des lesoeufs.fr, des les-salades.fr ,lemagret.fr, des conservesdepoissons.fr, du saumonfumeinfo.fr, pour ne citer que les plus visités… tous nous donnent des multitudes d’informations utiles, que ce soit pour réaliser un bol, une coupe, un mini saladier pour enfants, ados, filles, adultes, seniors

Pourvu qu’elles soient belles !

A force de tentations et de solutions de facilité il faut bien le dire, nous allons finir au pays de la gastronomie et des arts de la table, à ne plus manger que dans des bols et autres coupelles … Certes cette assertion est osée, mais si l’on y réfléchit un peu, pas tant que cela…

Alors tant qu’à faire… Suivons la tendance, mais attention que nos bols, jattes, écuelles, coupelles soient belles !

Nous les choisirons donc en faïence, en verre, en terre vernissée, en céramique et pourquoi pas céramique d’art ? D’autant plus que pendant nos congés et vacances nous découvrons au détours de nos pérégrinations des artisans d’art qui nous proposent des coupelles magnifiques a des prix abordables et que l’on peut même passer au lave-vaisselle… mais là c’est à voir !

Et maintenant quelles salades composées allons-nous préparer dans nos jolies bols, coupes ou coupelles ? 

Déjà notre base sera toujours une belle poignée de salade, et nous avons le choix tant est vaste l’offre qui nous est faite dans la gamme des salades prêtes à l’emploi, cette base indispensable étant placée nous  nous y ajouterons des protéines : viandes, volaille, magret fumé, œufs durs ou mollets, poissons marinés ou en conserves… Des féculents : haricots, pois chiches, maïs, pommes de terre, du riz, des graines de couscous ou de boulgour…Des légumes, des poivrons dans leurs trois couleurs ils sont bourrées de vitamines… céleri, avocat, fenouil, des fruits si l’on aime le sucré-salé: kiwi, pamplemousse, melon, et bien sur des herbes fraîches, persil, ciboulette, cerfeuil, coriandre, etc… Sans oublier quelques petites graines et autres baies.

*ce mot anglo-saxon que nous avons adopté.

A ce stade dévoilons nos découvertes en matière de bols et coupelles élégantes * :

Shopping : 

*céramiques d’art Ara Ozinian

Maintenant passons à l’instant repas, découvrons des recettes très équilibrées, faciles à réaliser:

 

La salade bowl façon conway’s

 

Duo mâche & roquette, poulet et mangue

 

Mesclun et crevettes marinées

Click to access the login or register cheese

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de confidentialité et l'utilisation de cookies pour simplifier votre navigation, nous permettre de vous proposer des contenus en fonction de vos intérêts et faciliter l'utilisation des boutons de partages sociaux. Pour en savoir plus et gérer ces paramètres : RGPD & Cookies